poya

Publié le par picpix


cueva

La poya représente la montée des vaches à l’alpage. Il faut rechercher l’origine de ces tableaux au 18e siècle dans une petite région des Alpes suisses, dans le canton de Fribourg, près de Gruyère. Les peintures étaient créées par l’armailli (le vacher) directement sur le fronton des fermes ou en prenant une grande plaque de bois comme support. Plus tard, des artistes itinérants peindront des poyas en suivant la transhumance. Celles-ci deviendront de véritables éléments de décor extérieur, mettant en valeur et personnifiant de nombreux chalets.

L'origine et la fonction de ces tableaux sont de fournir l'inventaire du troupeau, des personnes et du matériel se rendant à l'alpage. Ces tableaux sont ensuite disposés sur les frontons ou bien au dessus des fenêtres de chaque maison. Ils sont un signe de prospérité. On en répertorie environ 800 dans la région de Gruyère.
Aujourd'hui de nombreux artistes peintres réalisent de nouvelles peintures, tout droit inspirées des tableaux d'époque.

en broderie, du début ......
2010.jpg

à la fin :
finiblog

(modèle de Lili Soleil)

et bravo à cette brodeuse qui s'est inspirée du style des 'poya' pour créer et broder
 (en 3 ans !) cette 'spirale de la vie : voyez
ici

Publié dans point de croix

Commenter cet article

Evchen vom Stick-Café 13/03/2010 08:45


Salut, Martine,

also, DAS ist ja herrlich geworden, mein großes Kompliment, ich spreche leider nicht Französisch und habe von daher nicht ganz verstanden, ob DU das selber gestickt hast oder eine Andere??
Aber egal, ich habe auch zwei derartige schwarze Bilder in Arbeit - momentan ruhen sie allerdings - und bin ganz hin und weg über die Wirkung, die sie jetzt schon haben.
Wunderschöne Arbeit, die du hier zeigst.

winke, Evchen


picpix 13/03/2010 09:43


Ja, Evchen, selbst gestickt, allerdings nicht schwarz, sondern tannengrün (Ohlenschläger Garn) ; die Vorlage kannst Du hier : http://www.creative-poppy-patterns.com/lili-soleil-m-31.html?session=58290561127e4fff898828678373ae97 finden
(wird als pdf Datei geschickt)
Evchen, du forum allemand auquel je participe, me demande si c'est bien moi qui ai brodé cette poya - je lui réponds bien sûr par l'affirmative et lui indique où elle peut se procurer la
grille


Marie-Christine 28/01/2010 16:59


J'ai appris beaucoup en lisant ton article. merci pour tous les liens


Meudame Moune 21/01/2010 11:08


Très joli modèle que tu brodes là ! J'aime beaucoup les poyas, comme d'ailleurs tous les découpages papier qui vont avec ce genre de travaux : il fallait bien s'occuper durant les longs hivers de
l'époque.
Merci pour ta visite et tes compliments qui m'ont fait très plaisir.
A bientôt. Moune